Mise en garde contre les arnaques de vente de masques transparents

26 octobre 2020

Ces jours-ci, la FFSB reçoit de plus en plus d’appels et d’emails de démarcheurs proposant des masques transparents. Et devant l’urgence de la situation, toute société de production capable de nous en proposer rapidement est pour l’instant, la bienvenue. Cependant, après quelques recherches, il s’avère que ces personnes ne font pas partie de la société dont ils parlent ou que le site marchand ne semble pas tout à fait conforme à la vente.

Nous tenons à vous demander de redoubler de vigilance car ces "sites de vente" ou publicités frauduleux risquent de se multiplier par la suite. De notre côté, un premier lot de masques transparents commandés par l’AVIQ nous parviendra bientôt. Nous vous tiendrons également au courant, dès que l’AVIQ ouvrira leur point de contact, sur le moyen de s’en procurer.

Communication sur les masques transparents

19 octobre 2020

Beaucoup d’entre vous commencent à se demander ce qu’il en est des masques transparents promis par la ministre Wallonne, Christie MORREALE.

Il est évident qu’en cette période de crise, il devient plus qu’urgent de pouvoir fournir des masques transparents non seulement aux personnes sourdes, mais aussi aux personnes en contact avec elles (le personnel hospitalier qui traite des patients sourds et malentendants atteints du COVID, les institutions d’hébergement spécifique pour personnes sourdes, les proches, …) La FFSB a plusieurs fois interpellé les autorités pour savoir si le développement de tels masques et si une production avaient été entrepris, et ce, depuis le début de la crise sanitaire. La COCOF a été la première à développer une ligne de production.  Malgré le positif de l’initiative, ces masques se sont avérés totalement inadaptés : fenêtre opaque et qui colle à la bouche lorsque l’on parle.

Avertis par ces inconvénients, la COCOF nous a chargés de trouver un modèle plus adéquat. La FFSB n’a malheureusement pas les compétences technologiques ni humaines et financières pour développer un tel masque. Nous ne pouvons toutefois pas accepter que des masques non-conformes aux normes de sécurité et inadéquats soient distribués. Quant à la distribution, elle reste soit trop limitée, soit trop chère, le prix des masques transparents disponibles restant encore trop peu démocratique.

Parallèlement, nous nous sommes renseignés sur les différentes initiatives européennes pour connaître l’évolution dans les autres pays.  Ils rencontrent également les mêmes types de problèmes, tandis que certaines sociétés privées développent des prototypes. (Voir ces articles : https://bit.ly/2HiqxrF)

Actuellement, la FFSB invite, d’une part, l’AVIQ à une action plus coordonnée afin de voir ouverte une ligne de production de masques adaptés et efficaces accessible à toute structure qui en fait la demande, et d’autre part, insiste sur l’importance d’avoir, de manière complémentaire, une plus grande accessibilité aux services d’interprétation à distance qui permettent aux personnes sourdes et malentendantes isolées chez elles d’entrer plus facilement en contact avec les services de santé, les administrations, leurs employeurs etc.

Aménagements particuliers sur le port du masque pour les personnes sourdes ou malentendantes

Considérant que le port d'un masque ou de toute autre alternative en tissu joue un rôle important dans la stratégie de retrait progressif des mesures; que le port du masque est dès lors recommandé à la population pour toute situation où les règles de distanciation sociale ne peuvent être respectées afin d'éviter la poursuite de la propagation du virus; [...]  à des fins de lecture labiale pour les sourds et malentendants; que l'usage d'un masque seul ne suffit toutefois pas et qu'il doit toujours être accompagné par les autres mesures de prévention; que la distanciation sociale reste la mesure de prévention principale et prioritaire.

Arrêté ministériel du 28/07/2020