Et s’il y a un attentat ou une catastrophe nucléaire, comment je serai au courant si je suis sourd ?


Dans n’importe quelle situation d’urgence générale, que ce soit
un incendie dans votre rue, une inondation dans votre commune ou un accident chimique dans votre province, vous pourrez être alertés en vous inscrivant au système Be-Alert. Il y a d’autres dispositifs qui ont été mis en place et d’autres sur lesquels nous travaillons encore.

Pour être alerté sur une situation d’urgence dans la zone dans laquelle vous habitez, c’est simple, vous vous rendez sur le site www.be-alert.be et vous remplissez le formulaire. Vous pouvez cocher la case « je suis sourd/malentendant » et choisir comment vous voulez recevoir l’information. Vous avez le choix entre plusieurs solutions, vous pouvez en choisir une ou plusieurs entre la réception de SMS, d’e-mail ou d’un fax. Si vous pouvez comprendre les messages vocaux, vous pouvez aussi opter pour le téléphone.

Pour être alerté sur une situation d’urgence dans la zone dans laquelle vous vous trouvez, sachez que depuis le 13 juin 2017, un système complémentaire est devenu opérationnel. Vous recevrez un sms d’alerte automatiquement en cas de situation de crise dans la zone où votre GSM est connecté à un réseau de télécommunication.

Concrètement, en situation d’urgence et si elles l’estiment nécessaire, les autorités activeront le dispositif et vous recevrez des renseignements sur la situation ainsi que des recommandations de sécurité. Par exemple, ils peuvent vous dire de rester chez vous, ou bien de vous rendre à un endroit bien précis.

Après, c’est aussi via les médias que vous serez informés et à ce sujet, il faut savoir que la RTBF est invitée à sous-titrer et à traduire en langue des signes de façon prioritaire les messages d’intérêt général, à caractère urgent de santé et de sécurité publique. Lors des attentats du 22 mars 2016, elle est restée fidèle à cela bien que dépêcher une interprète d’urgence n’ait pas été simple. Hélas, les télévisions locales ne sont pas tenues à la même obligation, ce qui est regrettable. Enfin, il est toujours possible pour les personnes sourdes et malentendantes qui sont à l’aise avec l’écrit de se renseigner via la presse écrite.

Le Centre de Crise du Gouvernement met aussi, en cas de situation de crise nationale, le numéro 1771 à la disposition de la population. Les gens peuvent y téléphoner pour poser leurs questions. Malheureusement, ce numéro n’est toujours pas accessible aux personnes sourdes et malentendantes alors qu’il le pourrait via un système de tchat ou via une interprétation à distance ou encore une permanence en langue des signes. Nous devons rencontrer prochainement le Centre de Crise pour l’inviter à ouvrir ses options.